Le Catch : du spectacle mais du sport avant tout

Le catch autrement dit lutte professionnelle est une forme de divertissement simulant un combat entre deux catcheurs ou catcheuses. Les résultats sont déterminés d’avance et les deux participants jouent pour assurer le spectacle. Les règles basiques de matchs ressemblent à celles de la lutte, mais avec des techniques plus étoffées comme les prises, les manœuvres acrobatiques, les retournements etc. La plupart de ces techniques de combat proviennent des films, des arts martiaux, du sport…

 Un simple spectacle

A la différence des autres matchs sportifs, le catch possède des scénarios appelés storyline. Le booker prend en charge ce script et détermine l’issue du match. Le but dans tout ceci est de divertir les spectateurs et de les pousser à s’accrocher au jeu. En général, l’un des catcheurs joue le rôle du méchant, et s’amuse afin de pour pousser la foule à huer. Les fans vont alors encourager le gentil à gagner le match. Celui qui sort victorieux du match n’est pas forcément le catcheur le plus talentueux ou le plus favori. Pour renforcer cet aspect théâtral du jeu, la plupart des catcheurs ont un gimmick. Il s’agit du comportement du catcheur sur le ring. Il peut être un égoïste, un courageux…ou un personnage emprunté des comics books pour le catch mexicain. Même s’il s’agit d’un match truqué, le catch attire bon nombre de spectateurs de l’autre côté de l’Atlantique et même en France. Lors du retour de la fédération WWE en France le mois d’avril 2007 par exemple, tous les billets au Zénith étaient vendus. Le second show à Bercy était aussi à guichet fermé. A noter que les organisateurs de catch les plus connus comme la WWE ou la TNA ont des shows ou des émissions chaque semaine sur les chaînes télévisées.

Mais c’est aussi un sport

Ce n’est pas que c’est du chiqué que les catcheurs ne font pas des entraînements avant de se présenter à un match. Endurance, condition physique, talent, niveau sportif, un « tempérament d’acteur »… sont autant de critères requis pour entrer dans ce jeu. En outre, pour supporter la violence de coups et des agressions de son adversaire, le catcheur doit s’entraîner pendant des mois. Il doit aussi connaître les règles du jeu et la technique pour sortir vainqueur. Une de ces techniques est le tombé ou le pinfall. Cela consiste à immobiliser l’épaule de son adversaire au ring pour une durée de 3s. C’est l’arbitre qui fait le compte. Si l’autre catcheur décolle une épaule du sol avant le décompte de 3 ou s’il parvient à saisir une corde du ring, il ne sera pas vaincu. Le knockout peut aussi faire perdre le match. Par ailleurs, il y aura disqualification si le catcheur a recours à une attaque illégale, s’il se sert d’une arme pour tricher, s’il refuse l’exécution de l’ordre de l’arbitre ou attaque ce dernier. A la différence d’autres matchs sportifs, un match peut être déclaré nul ou non déclaré (no contest). En bref, le catch est du spectacle, mais c’est aussi un art car il faut un sacré talent pour jouer le jeu. Mais c’est également un sport à part entière.

catch-sport