Le football américan féminin : du sport ou du voyeurisme ?

Le football américain féminin a beau être une discipline des JO comme tant d’autres, il est visiblement traité d’une manière peu anodine par les photographes et les cameramans du monde entier. Ces derniers semblent en effet prendre beaucoup de plaisir à réaliser des gros plans sur les tenues et certaines parties du corps des joueuses plutôt que de se concentrer sur les actions qui composent le match. Mais ce n’est pas tout.

La LFL en lingerie

Mais comment empêcher les photographes et les journalistes de voir autres choses que ce que le spectacle leur offre à chaque match de football américain ? Quand bien même les joueuses elles-mêmes choisissent d’exhiber leur corps en toute splendeur sur le terrain. A l’image de la LFL, cette ligue féminine de football américain qui vient de décider tout récemment de jouer en lingerie. En effet, mises à part les protections qu’elles doivent obligatoirement porter sur le terrain, les joueuses de la Legends Football League ont opté pour des tenues très sexy. C’est donc un spectacle hors du commun que ces femmes offre à chaque match depuis 2009. Quoi qu’il en soit, les rencontres de football américain féminin sont toujours parsemées d’un brin de violence très « féminine », car malgré la légèreté de leur tenue, ces dames peuvent aussi se montrer très « viriles ».

Un portfolio de fesses

Quand la plupart des hommes s’amusent tellement bien à regarder des matchs de football américain en direct ou à la télé, une partie des spectateurs ne peut que s’indigner face à cette obsession que certains journalistes affichent à l’endroit des fesses des joueuses. Dans certains quotidiens, on parle d’un portfolio de fesses qui tend visiblement au « sexisme ». Dans d’autres, on essaye de faire une comparaison futile entre tous les sports où l’on aperçoit une participation massive des femmes. Et si on exhibait aussi les fesses d’autres athlètes, nageuses ou de basketteuses à l’écran ou sur la toile ? Il serait peut-être vraiment temps d’arrêter de considérer le football féminin uniquement pour son caractère ultra-sexy.

football-americain-feminin

Une erreur des équipementiers ?

Du point de vue de la plupart des joueuses de football américain féminin,  porter des tenues légères sur le terrain est un atout considérable pour asseoir leurs performances sur le terrain. La fédération est loin d’imposer les tenues des joueuses, selon certaines, mais il relève de l’assurance de chaque joueuse une fois dedans. L’idée est donc surtout de permettre aux joueuses d’être à l’aise et compétente sur le terrain. Pour ce qui est du voyeurisme, il est vrai que les atouts physiques d’une femme restent un attrait fiable et qui marche. Du coup, pourquoi s’en priver ? Un peu de spectacle au cœur d’un match de football, ce n’est jamais donné chez les sexes opposés. Alors quand les femmes décident de faire les choses à leur manière, autant dire que c’est du pur succès. D’un côté, certains observateurs rejettent la faute sur les équipementiers. Selon eux, ces derniers devraient penser à fournir des équipements plus décents aux joueuses s’ils veulent qu’on arrête le voyeurisme pendant les matchs.

Revue et histoire du PSG

Le football français a toujours essayé de gagner en niveau fin d’atteindre le niveau anglais et le niveau allemand. Ce n’est pas par faute de moyen ou encore par faute de compétences, mais plutôt par faute de choix. Avec l’ascension du Paris Saint Germain, le niveau a beaucoup augmenté déteignant sur toutes les autres équipes. Cette équipe est fascinante déjà si l’on se réfère à son histoire et à ses résultats.

Un peu d’histoire

Ce qui fascine réellement avec cette équipe parisienne commence par son histoire. Né en 1970, le club atteint facilement le niveau professionnel à partir de juillet 1971 et mai 1972. En ce temps-là, même si elle était la petite nouvelle dans la ligue professionnelle, elle a su se démarquer avec plus de 40 saisons consécutives parmi les élites en Ligue 1. Oui, on se trompe un peu sur la date, mais le stade saint germain a été fondé en 1904, mais le PSG ne naîtra qu’en 1970. En plus, le stade a déjà été champion de Paris en 1957 ce qui rajoute encore un tantinet de piquant à sa montée jusqu’ici. Grâce à cette montée, on pourra parler de leader dans le monde du football en ce moment.

psg-histoire-revue

Des résultats

Il va de soi qu’on ne pourra pas vraiment parler de « bonne équipe » si les résultats sont médiocres. À ce niveau, moi je trouve que le PSG dispose d’une longue liste de victoire. À part sa victoire en 1957 sous le nom du stade saint germain, les nombreuses coupes témoignant de sa suprématie sur le sol français sont le témoin de sa maîtrise du domaine. Déjà en 70 et 71, cette équipe a été championne de France. En 81, 82 et 83, elle a aussi été vainqueur de la coupe de France. Pour la saison 84 et 85, elle a été finaliste pour reprendre à nouveau la coupe sur la saison 85-86. Sur presque chaque saison, on peut dire qu’elle a triomphé. Dernièrement, sur la saison 2015-2016 et 2016-2017, elle a encore été la vainqueur du trophée des champions et de la coupe de France 2015-2016. Bien sûr, les victoires en Europe sont aussi nombreuses. Que dire à part que c’est le team leader en France.

Quelques faits

Ces dernières années, le PSG a beaucoup investi afin de recruter de meilleurs éléments pour avoir de meilleurs résultats. C’est exactement ce qui s’est passé et les résultats en témoignent. À l’instar de Zlatan Ibrahimovic et d’Edinson Cavani, cette équipe est maintenant composée de plusieurs stars dans le domaine du football. Bien sûr, des éléments uniques à tous les niveaux ne sont pas forcément une bonne chose pour une équipe. Le Real Madrid l’a, d’ailleurs, prouvée mainte et mainte fois en recrutant plusieurs personnes d’exception tout en peinant à avoir de bons résultats. Comme quoi il faut faire du sport pour être bien dans son esprit. Dans le cas du PSG, les effets s’en ressentent déjà. En fait, la petite tension au niveau des attaquants ne joue pas vraiment en la faveur de l’équipe. Si Ibrahimovic était l’éternel incontournable, maintenant Cavani est devenu le favori et son talent n’a d’égal que ses résultats. Espérons seulement que cela ne partira pas en vinaigre, car une équipe soudée est toujours plus performante.