Voyage en Ethiopie

Malgré sa pauvreté, ce grand pays Africain entouré par la Somalie, Kenya, Soudan et l’Erythrée fascine par la richesse de son patrimoine historique et par la diversité de ses paysages. A cela s’ajoutent le charme de sa population et ses coutumes. Le problème quand on souhaite visiter l’Ethiopie, c’est qu’on a l’embarras de choix sur les choses qu’on va y faire en priorité. Car les randonnées en montagnes, le bronzage sur les plages, la visite des impressionnantes églises rupestres, des ruines antiques, des stèles géantes, des grands lacs, du désert ou encore de la population nomade semblent tous incontournables. Pour vous faciliter la visite, voici notre sélection des endroits à voir absolument en Ethiopie.

La ville d’Harar

C’est une ville fortifiée où Rimbaud s’est établi. Elle fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco. La ville d’Harar est peuplée par des islams et des Africains. On y retrouve notamment des musées dont entre autres la maison du poète français, ainsi que des mosquées et des mausolées où on peut visiter l’intérieur. L’endroit où se trouve la ville permet également d’avoir une vie agréable sur la région environnante. Pour les curieux, les villages traditionnels bâtis sur la crête des montagnes méritent également le détour. Prenez aussi le temps de côtoyer la population et d’apprendre un peu sur leur coutume en mâchant du khat. Et pour finir la soirée, n’oubliez pas d’assister au diner des hyènes.

 Aksoum

La ville ancienne d’Aksoum est connue par ses ruines et son majestueux obélisque monolithique. Situé au nord du pays, elle est aussi une destination phare des touristes à cause de ses stèles géantes qui datent des premières civilisations de l‘humanité, dans le 10e siècle avant JC. Certains monuments sabéens sont érigés à plus de 20 mètres de haut. Seul 1 dixième du champ de stèles a fait l’objet de fouilles des archéologues. Ainsi, peu de choses sont connues de la civilisation de la ville originale, ou de la signification des symboles inscrits sur les tombes. Il est préférable de prendre un tuk tuk pour visiter les ruines du centre d’Aksoum. Le ticket d’entrée permet également de visiter d’autres vestiges dans les environs notamment les ruines du palais de la reine de Saba. Ne pas oubliez également de passer voir le Monastère de Saint-Pantalewon, et la lionne de Gobédra

Gondar

Situé à 400 km d’Addis-Abeba, cette ancienne capitale de l’Ethiopie regorge également de vestiges du temps impérial. Dans l’ensemble, on y comptait une quarantaine d’églises orthodoxes dont bon nombres d’entre eux sont encore ouvertes. La ville possède également des ruines de châteaux, des magnifiques fresques dans l’église Sélassié. Vous y découvrez aussi les bains de Fasilidas, un endroit pour faire le baptême des croyants.

Lalibela

Un autre site à ne pas manquer dans la région Amhara. Cette ville sainte se fait connaître par ses onze églises sculptées dans roche. Des églises datant du Moyen Âge dotées des formes originales et surprenantes et qui  sont nichées au cœur d’un paysage montagneux.

Le désert de Danakil

Pour clore le voyage avec une sensation inhabituelle, nous conseillons l’ascension du volcan d’Erta Ale dans le désert du Danakil. La vue de son lac de lave se mouvoir et bouillonner en vaut la peine. Mais pour les fans de photographie et de calme, l’Ethiopie ne manque pas aussi de nombreux lacs dont les lacs de la Grande Faille, le lac Tana, les lacs du grand Rift et d’autres petits lacs paisibles.

ethiopie-voyage