Retour sur Irma l’ouragan qui a détruit St Martin

L’ouragan Irma est une véritable catastrophe naturelle. Ce dernier s’est abattu de manière très violente sur plusieurs territoires, dont Saint Martin, Saint Barthélémy, les îles de Barbuda, Cuba, Anguilla, les Iles Vierges, ainsi qu’une partie de la Floride. Tout a été ravagé par ce monstre qui a engloutit tout ce qui se trouvait sur son chemin. Le bilan de l’ouragan de catégorie 5 est très dur, tant sur le plan matériel que sur le plan humain.

L’île de Saint Martin est ravagée

Un ouragan est un phénomène naturel qui peut être ultra-violent, et c’est le cas de Irma. Il est l’un des rares à avoir été classé en catégorie 5 sur une si longue période. La vitesse des vents pouvait atteindre jusqu’à 300 km/h. Cela est juste incroyable, rien ne peut résister à une telle force de frappe. L’ouragan Irma est un monstre destructeur. Ce dernier s’est propagé entre fin août et la mi-septembre. Ce qui est une période de temps large pour un tel phénomène météorologique. C’est donc encore plus dramatique pour les territoires qui ont subi les vents et les pluies d’Irma. L’île de Saint Martin a été complétement détruite. Elle se trouvait dans l’œil du cyclone et dans la trajectoire de ce dernier. Placée en alerte maximale, de nombreuses personnes ont dû laisser leur maison afin de se confiner et de se protéger. Ces habitants laissant donc impuissamment leurs maisons se faire balayer par les rafales de vent enregistrées allant jusqu’à 360 km/h pour Saint Martin. C’est un chaos dans les rues. La population est sous le choc et les secours sont à la recherche de survivants. Le bilan matériel est désastreux. Tous les bâtiments en dur sont détruits. L’île qui vivait du tourisme vient de perdre tous les hôtels de luxe. Ce sont douze réserves d’eau qui ont été ravagées, l’eau courante n’est donc plus disponible sur l’île. Les capteurs des stations météorologiques ne sont plus fonctionnels à cause des bourrasques de vent.

Un bilan humain difficile à supporter

Il s’agit de 95 % de l’île de Saint Martin qui est détruit par ce monstre qui n’a laissé aucune chance. Il est évident que les personnes sur place ont besoin d’aide. Une mobilisation internationale se met en place mais il est très difficile de rentrer en contact avec Saint Martin. De plus, l’aéroport de l’île est très endommagé ce qui empêche le ravitaillement d’urgence et les aides matérielles. En plus de tous ces dégâts matériels, une dizaine de personnes ont perdu la vie et on dénombre plus d’une centaine de blessés. Le traumatisme psychologique est aussi très lourd à supporter pour la plupart des personnes qui ont pris de plein fouet cet ouragan.
Malheureusement Irma n’a pas détruit seulement l’île de Saint Martin mais de nombreux autres territoires. Le bilan global est très lourd et le budget nécessaire à la reconstruction des dégâts est estimé à plus de cent milliards de dollars. Irma est un monstre qui vient de laisser une trace indélébile de son passage.